@103mobstories

Le cyclisme de longue distance n'est pas réservé aux athlètes :

Test GCB-1 sur routes accidentées

Le YouTuber Heitz Arnaud @103mobstories consacre sa chaîne aux passionnés de deux-roues et à leur restauration. Ses vidéos traitent de cyclomoteurs, scooters, vélos, e-bikes, fatbikes et scooters électriques. Dans ses vidéos, vous trouverez des tutoriels mécaniques, des instructions pour différents deux-roues, des tests de vélos, des road-trips à vélo et à cyclomoteur, des tests de produits, la restauration de vieux vélos et bien plus encore.

Le YouTuber prétend ne pas être un bon sportif. Mais cette fois, il s'est lancé le défi de parcourir plus de 10 km avec le vélo électrique GCB-1 et a eu une très bonne expérience de conduite. Pendant le trajet, il a testé différentes sections de route comme l'asphalte, les routes en gravier, les chemins de terre boueux, les terrains accidentés, etc. Il a également testé plusieurs fonctions telles que la montée, le freinage, l'accélération et le ralentissement ainsi que le changement de vitesse. Il s'est avéré que le GCB-1 est un vélo électrique multidimensionnel.

Pédaler tranquillement à travers la campagne française

Son trajet a commencé par une montée. Nous savons tous qu'il n'est pas facile de monter une côte à vélo, mais il y est parvenu avec aisance, "tu n'as pas besoin d'appuyer fort sur les pédales, je me sens très bien maintenant, j'aime bien".

Il venait de pleuvoir et la route était parsemée de quelques flaques d'eau dans lesquelles se reflétait un ciel serein, aussi beau que dans les tableaux de Pierre-Eugène Montézin. A mi-parcours, il se sentait un peu dépassé par les événements. Il augmenta peu à peu le niveau du moteur et il lui fallut de moins en moins d'efforts pour pédaler, tandis que le vélo électrique prenait de la vitesse. Cela ne signifie pas pour autant qu'il est fatigant de rouler en petite vitesse. "En mode d'assistance 1, j'arrive quand même aisément à arriver à 25 25 km/h. Honnêtement, c'est bien conduit".

Pas d'effort grâce au Grundig GCB-1

Le mauvais sportif souligne toujours : "Je ne suis pas bon en sport". Mais il a trouvé la conduite du vélo électrique GCB-1 très sûre et solide, et il n'était pas du tout très fatigué. "Avec le cadre, tu as l'impression d'être sur quelque chose qui est très rigide, ça ne bouge pas".

"Ce vélo est très adapté à une utilisation assez large, bien tout ce que vous pouvez faire avec un vélo, aller au travail, road trip, faire du shopping, à la fois sec et mouillé. Avec le porte-bagages robuste, il est possible de porter des choses lourdes. Et tu n'as pas besoin de pédaler dur".

Le voyage s'est terminé et Heitz a non seulement fait l'expérience de la conduite supérieure du GCB-1, mais il a également apprécié les beaux paysages de France. Le printemps est là, et il est temps de se déplacer en vélo électrique.

Das Video komplett ansehen

Produkt-Empfehlung